Biographies et récits de vie

La biographie permet de laisser une trace de son existence, de pouvoir dire : « J’ai existé. » C’est un héritage. Et c’est peut-être le cadeau le plus important qui soit. Car dès lors que nos proches auront lu l’histoire de notre vie, ils sauront d’où nous venions, qui nous étions, ce que nous avons fait. Et surtout, ils sauront qui ils sont, d’où ils viennent et ce qu’ils peuvent devenir.

Raconter sa vie a aussi une portée bien plus intimiste : il s’agit de se livrer, de voir que nous sommes vivants, et que nous avons vécu. C’est se mettre à nu, c’est confier ses secrets, ses sentiments. C’est se souvenir de beaux moments, raconter des anecdotes, ne rien oublier, ni personne. C’est parler d’un monde révolu, d’une société disparue. Pour oser dévoiler son histoire, il faut être prêt. Prêt à plaire et à déplaire, prêt à blesser et à rendre heureux. Prêt à révéler des événements, mais aussi capable d’en taire. Il faut accepter d’être nostalgique, accepter de sourire, accepter de pleurer.

Raconter l’histoire de sa vie, c’est aussi lever des tabous, montrer ses cicatrices, se montrer soi, sans fioritures. L’envie de faire marche arrière peut se faire sentir, parce que nous avons peur. Peur des sentiments que nos mots peuvent faire naître en nous, mais aussi chez autrui. Il faut mesurer les risques, calculer les conséquences. Et surtout, penser au cadeau que nous nous apprêtons à laisser. Écrire l’histoire de sa vie, c’est fournir à l’arbre généalogique plus qu’un nom, un prénom et deux dates… C’est offrir un portrait de soi, par soi et pour les autres. C’est laisser une trace. La trace de son existence.

Ensemble, écrivons votre récit de vie.

Le déroulement :

– une première rencontre est proposée afin de discuter et d’établir, ensemble, les besoins, les attentes et les objectifs du client. J’en profite pour expliquer ma méthode de travail et répondre aux interrogations. Cette entrevue est gratuite et sans engagement ;

– à la suite de cet entretien, j’estime le nombre de séances nécessaires à la réalisation de la commande et propose un devis au client ;

– la fréquence des entretiens est établie selon les disponibilités et le budget du commanditaire (on estime dix à douze heures d’entretien pour un livre de deux cents pages). Cela peut aller d’un par semaine à un par mois, voire un par trimestre. Cependant, il est conseillé de ne pas trop espacer les rendez-vous ;

– un entretien dure environ une heure (voire deux) avec enregistrement et prise de notes ;

– en plus de la rencontre, la séance de travail comprend le temps de retranscription, de rédaction et de correction (environ cinq à six heures de travail) ; la restitution des pages (entre quinze et vingt) pour modifications et avis ; l’insertion des modifications et la consignation des pages définitives après accord ;

– la prise d’un nouveau rendez-vous et le paiement se font à la fin de chaque entrevue ;

– une facture numérotée est remise à chaque paiement ;

– le travail final peut être rendu sous plusieurs formes, selon le choix du client : tapuscrit, version numérique sur CD, clef USB ou carte SD . À la demande, je peux restituer la biographie sous forme de livre ;

– un travail de présentation, de mise en page, de création d’une couverture originale, de retouche photographique peut être réalisé en supplément.